Orkhon

La vallée d’Orkhon, au cœur de la Mongolie

Mon road trip m’a entraîné dans la vallée d’Orkhon au centre de la Mongolie. La vallée d’Orkhon est située à 320km d’Oulan-Bator et voit s’écouler la rivière Selenga. On y trouve de nombreuses roches volcaniques ainsi que des sources thermales. Classée par l’UNESCO, le centre de la Mongolie a été le témoin de nombreux événements de l’empire mongole et on y retrouve de nombreux vestiges archéologiques. En effet, il a accueilli la capitale de l’empire mongole, Karakorum durant le règne de Gengis Khan. La région est aussi connue pour sa richesse minière.

Orkhon
Orkhon vallée dans la neige

Le changement de températures entre le désert de Gobi et le centre de la Mongolie a été drastique. En effet, nous sommes passés d’un soleil le matin, à la pluie dans l’après-midi, à une tempête de neige le soir. On va dire qu’en une journée j’ai compris l’importante variation de températures que l’on décrit en Mongolie. Arrivés à la yourte, nous avons découvert son intérêt dans le froid. La yourte est conçue pour conserver le plus de chaleur possible via le fourneau se trouvant au milieu. Lorsque l’on allume le feu, on peut s’attendre à avoir chaud voir très chaud (genre un sauna). Alors lorsque l’on sort je ne vous raconte pas le changement. Après avoir déposé nos affaires, nous nous sommes dirigés vers la cascade se situant à 20min du camps dans le blizzard.

Direction la cascade d’Orkhon

La balade dans la neige a été magique, c’était vraiment incroyable de se retrouver dans un tel lieu après avoir vécu dans le désert pendant 5 jours. On se balade dans un désert blanc, rien autour de nous à part le bruit de nos pas sur la neige. C’est magique comme sensation de se trouver dans un lieu vierge, sans trace de l’homme ! Après 20 min de marche, nous arrivons à la cascade. Avant tout, le changement géologique est clairement visible, même sous la neige. La cascade est entourée de roches volcaniques telles que le granite, le basalte, etc.… Un contraste des plus saisissant entre le noir des roches et le blanc de la neige. Nous restons ainsi à contempler la cascade sous la neige. Il fait froid, mais la vue est magnifique. Les couleurs rouge, orange et jaune des arbres d’automne et le blanc de la neige forme une scène magique. Nous retournons sur nos pas pour nous mettre à l’abri pour la nuit.

Orkhon

Steppes à cheval

Suite à la neige, nous ne pouvons pas partir le matin à cheval. Nous décidons alors de nous promener dans les environs enneigés. Nous partons seulement l’après-midi pour nous diriger vers la cascade. Oui nous y retournons et j’avoue que je n’ai pas eu l’impression de voir la même cascade. En effet la neige a complètement fondu, laissant apparaître toute la végétation. C’est une explosion de couleurs chaudes qui nous est révélée. Un arc-en-ciel complète ce tableau à doubles faces. En moins de 24h, on passe de la tempête de neige au soleil. J’en profite aussi pour étudier et prendre en photo les différentes reliques volcaniques du lieu.

Orkhon
Différence en moins de 24h au même lieu. Vraiment la variation de température^^

Nous continuons notre chevauché jusqu’au soleil couchant. Le chemin que nous parcourons est digne des photos et de l’imaginaire que nous nous faisons de la Mongolie. Une steppe, quelques yourtes avec leurs troupeaux et les montagnes derrières. Un paysage de rêve découvert à cheval. Honnêtement que demander de plus ? A ce moment rien.

Orkhon
Vue à cheval du paysage mongole

Sources thermales

Le lendemain nous dirigeons vers les sources thermales de Tsenker. En effet, étant dans une zone géologique volcanique, les sources chaudes sont assez courantes.

Les sources thermales sont issues de la remonté d’eau chaude via géothermie dont la source se situe dans les profondeurs de la Terre. Dans la majorité des cas, la température des roches de la croûte terrestre augmente en fonction de la profondeur. On appelle cela le « gradient géothermique ». Dans une zone volcanique comme la vallée d’Orkhon, l’eau est en contact direct avec une chambre magmatique. L’eau chauffe en profondeur et remonte ensuite vers la surface avec une odeur de souffre (que l’on compare souvent à une odeur d’œufs pourris).

Géothermie
Fonctionnement de la géothermie. L’eau s’infiltre dans la terre, se réchauffe en se rapprochant de la chambre magmatique, entraînant sa remonté vers la surface.

Après une journée entière dans les sources, à détendre nos corps engourdis par la chevauché et les nombreuses heures dans le van à être secoué, nous nous rendons dans l’ancienne capitale de l’empire mongole, Karakorum

Après la visite de la ville qui n’est pas hallucinant, il faut l’avouer, ça ne sert à rien de visiter les villes en Mongolie. Nous sommes allés manger notre dernier repas dans une famille mongole. Ça a été BBQ Mongole pour la soirée, chants et boissons.

Orkhon
Sous les étoiles

Chant mongole

Je vous encourage à écouter un mongole chanter. Leurs chants honorent le ciel, la terre, le cheval, etc. Les chants sont doux et mélodieux, lorsque l’on était à cheval, nous avons eu le droit à de nombreux chants pour encourager le cheval, remercier la terre, etc… Comme dit précédemment, le chamanisme en Mongolie est très présent. De nombreux gestes, paroles sont à destinations des éléments pour les remercier et montrer notre respect. Par exemple, ils trempent leur doigt dans la boisson avant de le boire et jettent deux goûtes vers le ciel pour l’honorer. Sinon ils peuvent aussi jeter une goûte vers les 4 points cardinaux pour les honorer. Enfin bon, il y a tellement de traditions , à vous de les découvrir.

 

 

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.