Transsibérien

Le Transsibérien, tout ce qu’il faut savoir

Prendre le Transsibérien, c’est partir pour un voyage de plus de 9 000km vers l’Ouest de l’Asie. C’est traverser différents climats, paysages, cultures, pays et continents. Il existe quatre lignes traversant le continent de part en part. La plus ancienne et la plus connue est bien sûr le Transsibérien, traversant toute la Russie d’Est en Ouest, mais la plus utilisée par les touristes est le Transmongolien passant par la Mongolie pour finir à Beijing en Chine. Deux autres lignes existent également, le Transmandchourien et le BAM (Baïkal-Amour). Toutes ont un tronc commun entre Moscou et la région du lac Baïkal.

Transsibérien
Les parcours du Transsibérien. En rouge, mes différentes étapes

Histoire du Transsibérien

Lorsque l’on part pour un voyage en Transsibérien, il est important de noter que ce n’est pas le train que nous prenons mais le chemin de fer. En effet, à la fin du XIXe siècle, le gouvernement impérial russe avait pour but de développer l’économie de la Sibérie, d’appuyer la flotte russe du Pacifique et d’augmenter l’influence commerciale politique et militaire de la Russie en Chine. C’est dans cet objectif que le Tsar Alexandre III.

La construction de cette œuvre magistrale fut terminée en 1916 avec l’ouverture du pont sur l’Amour à Khabarovsk. Elle passe désormais entièrement par le territoire russe et permit de relier l’est et l’ouest de la Russie. Les différentes liaisons entre la Chine et la Mongolie ont, quant à elles, étaient développées et ont changés de propriétaires aux fils dans périodes (Guerres mondiales, révolutions, etc…). Le point de départ à Moscou se situe à la gare de Kazan et à la gare de Iaroslavl.

Transsibérien
Parcours du Transsibérien en 1904

Comment voyager sur le Transsibérien?

Comme dit précédemment, le Transsibérien est avant tout un chemin de fer. Il est alors possible de s’arrêter à différentes gares le long du trajet. On peut ainsi construire son aventure de billets en billets de train. Si vous voulez un exemple, c’est comme si vous faisiez Paris-Lyon en passant par Strasbourg. Vous achetez plusieurs billets et vous construisez votre trajet. Ici le train va de Moscou à Krasanovi, il est aussi possible de commencer le voyager à St Pétersbourg.

Transsibérien

En Russie, le Transsibérien passe par plus de 7 fuseaux horaires, ce qui rend difficile de définir à quelle heure prendre un train. C’est pour cela que tous les trains sont à l’horaire de Moscou. Ainsi si vous êtes à l’horaire +1, par rapport à Moscou, si vous devez prendre le train à 14h00 (horaire Moscou), il sera chez vous 15h00. Ce que je vous conseille pour garder à l’esprit l’heure de Moscou, c’est de laisser votre montre à l’heure de Moscou et de mettre un autre appareil (téléphone par exemple) à l’heure du lieu où vous vous situez. Ça sera plus simple pour savoir quand et comment prendre votre train. Autre information à prendre en compte, si vous prenez un billet, prenez en compte le décalage horaire pour le départ et l’arrivée. Ça vous évitera de partir ou d’arriver à 3h du matin.

Le billet de train

 

Transsibérien
Ticket de Transsibérien

 

Pour obtenir votre billet il existe plusieurs méthodes; passer par une agence; les acheter sur internet; les acheter directement au guichet ou à la borne. Je ne vais pas parler des agences, car je ne suis pas passé par elles, je laisse cela à d’autres sites qui pourront vous expliquer avec plus de détails comment cela se passe.

Pour internet il existe deux sites:

Le site des réseaux de trains de Russie

https://pass.rzd.ru/timetable/public/en?STRUCTURE_ID=735

Et un site que j’ai utilisé qui était génial! Facile d’accès, envoie d’un sms avant le départ pour te préciser l’heure (c’est pas mal avec les décalages) et un message pour te dire quand tu arrives (c’est pas mal aussi).

http://www.tutu.travel/poezda/

Avec ces deux sites vous allez facilement pouvoir prendre vos billets de train et organiser votre voyage.

Maintenant, si vous souhaitez partir et avez le loisir de prendre votre temps, vous pouvez les prendre directement à la gare. Et c’est très simple, dans les gares, vous avez des bornes anglaises qui vont vous fournir un billet très rapidement. Dans certaines gares, vous allez avoir un agent qui va vous aider à acheter votre billet à la borne. Sinon vous pouvez toujours aller au guichet 🙂

Le billet

Quand vous achetez un billet vous avez plusieurs choix de classes. Vous pouvez prendre la première classe avec deux couchettes par compartiment. La deuxième sera à 4 lits super-posés par compartiment. Et la troisième classe, ça sera plus d’une vingtaine de lits dans un wagon. Je dois avouer que j’ai voyagé qu’avec celle-là et cela a été génial! Une de mes meilleures expériences dans la vie. Vous aurez deux couchettes super-posées côté couloir et quatre couchettes côté fenêtre.

Transsibérien
Plan d’un wagon troisième classe

Les lits étant numéroté, en fonction du lit que vous aurez vous allez avoir une position plus ou moins propice pour dormir. En effet, les chiffres les plus élevés se trouvent près de la porte allant aux W.C. (54, 53 et 33 à 38). Vous pouvez donc imaginer qu’il y aura de la circulation. Mais il faut noter que ces places sont moins chers que celles au centre du wagon. Après en fonction du sommeil, à vous de décider.

Enfin, vous avez le choix du lit supérieur ou inférieur. Honnêtement cela dépend de vous. J’ai pas mal lu que le lit inférieur est mieux car vous pouvez vous coucher ou vous assoir quand vous voulez. En effet, le lit supérieur ne vous permet pas de vous assoir, vous devez descendre et vous assoir sur le lit en dessous, vous dépendez alors de votre voisin. Et quand vous êtes en dessous, vous devez alors laisser une place pour votre voisin du dessus. Bref cela dépend de vous. Moi j’ai surtout dormis dans un lit supérieur car les lits inférieurs étaient déjà pris ^^. Je vous conseille les lits de 16 à 20, ils sont au milieu et super confortables. Après j’ai une petite préférence pour le lit du dessus pour deux raisons.

Première classe

La première c’est que vous mettez votre sac au-dessus, donc ce n’est pas voyant et vous êtes tranquille.

Seconde classe

Le second, c’est que la majorité des personnes étant en troisième classes sont des Russes. Et la majorité des places inférieurs sont occupées par des personnes âgées, étant assez jeune pour me mettre au dessus, je préférais laisser la place à ceux en ayant le plus besoin.

La troisième classe

Concernant la troisième classe, il existe des wagons anciens et nouveaux. Vous l’imaginez, les nouveaux wagons sont plus confortables que les anciens. J’ai remarqué, mais cela reste une théorie, que plus le numéro du wagon est faible, plus le wagon sera nouveau et plus confortable. En gros quand vous choisissez votre lit entre le wagon 15 et le 9, je vous conseille de prendre le wagon 9 qui sera sûrement plus neuf et plus confortable. Pour information, c’est le même prix 😉

La vie dans le train

Vous allez passer de longs moments dans le train, X nuits, X journées, vous allez en manger des railles. Avec plus de 7000km de railles attendez-vous à avoir de sacrées relations dans votre wagon! Avant tout, on lit sur plusieurs sites, livre et j’en passe que le Transsibérien c’est la fête que tout le monde boit et il y a de la musique dans tout le wagon. J’avoue que je n’ai pas vécu cela. Peut-être qu’il y en a durant les périodes estivales, mais cela n’a pas été mon cas. Cela ne doit pas vous empêcher de tout de même témoigner de la sympathie pour vos voisins de dortoirs.

Alors oubliez la bouteille de vodka, je n’ai pas vu beaucoup de Russe en boire aussi facilement (si si je vous promets). Mais tout ce qui est confiseries, chocolats vous fera des amis. La majorité des Russes partagent leur nourriture, donc essayez d’avoir un petit sac de bonbon ou des tablettes de chocolat à partager, ça permettra de poser une bonne ambiance et de vous faire accueillir. De plus, vous pourrez ainsi découvrir la cuisine russe ;).Alors pour information, la majorité des Russes ne parlent pas anglais, donc attendez-vous à utiliser un traducteur ou juste vos mains.

Transsibérien
Wagon de Troisième classe

Vous aurez aussi accès à de l’eau chaude dans le train. Alors n’oubliez pas votre thé, vos nouilles déshydratées, etc… C’est le point névralgique du train, il est situé à côté du compartiment du chef du wagon. Soyez toujours aimable avec cette personne et respectez là, c’est elle qui va cleaner le wagon, les toilettes et s’occupera de vous fournir de quoi vous avez besoin. C’est le grand chef du wagon.

Autrement, vous avez aussi le wagon restaurant proposant des repas et de la boisson. Si vous souhaitez un moment vous déplacer, je vous conseille d’y aller, le service est chaleureux.

De plus, les gens dans le wagon respecte énormément votre sommeil, donc faites de même. Vous allez peut-être vous faire réveiller une ou deux fois, mais ça sera seulement quelqu’un qui souhaitera vous dire en revoir 🙂

Les arrêts du train

Quand le train arrive à la gare, vous devez vous présenter à votre wagon avec votre billet et votre passeport. Vous pourrez ensuite rentrer dans le train et vous installer sur votre couchette. Vous aurez accès à votre matelas et votre coussin. On vous fournira le reste par la suite quand le train aura démarré.

p1030049

Concernant votre destination, si le train doit y arriver pendant la nuit, vous serez réveillés avant sans aucun souci. Me concernant, ayant pris un train à 1h du matin et devant le quitter le même jour à 7h, les Russes m’avaient fait mon lit pour que je puisse dormir directement.

Lors de votre voyage vous allez vous arrêter à plusieurs gares, c’est le moment de se dégourdir les jambes. C’est le meilleur moment pour parler avec des gens de son wagon et des autres. De plus vous pouvez acheter des denrées alimentaires, de l’eau, etc… Notez que les W.C. seront fermés à ce moment, pensez à y aller avant.

La traversée de la Mongolie-Chine

Je ne ferais qu’un paragraphe sur le train en Mongolie et en Chine car je n’ai pris le train que pour aller à Oulan-Bator. Le train est long, mais genre très long, environs 24h, avec des attentes de plusieurs heures à des stations sans vraiment de raisons^^. Et de plus c’est cher, vous devez passer par une agence, car les sites russes ne font pas ces billets… Mieux vaut prendre le bus qui est 3 fois moins cher et prend 6-7h. C’est beaucoup plus simple 🙂

Pour la Chine, je ne l’ai pas fait. Mais je sais que le train doit changer de roues, car les rails ne sont pas de la même largeur. Cela prend aussi du temps, après si vous avez le temps, autant en profiter 🙂

La conclusion du Transsibérien

J’ai beaucoup entendu parler de la Russie avant mon voyage. En mal plus qu’en bien comme vous pouvez l’imaginer et ça via les médias et autres sources d’informations. Si vous ne restez que dans l’Est de la Russie, je ne suis pas sur que vous allez découvrir la véritable Russie. Mais si vous vous enfoncez dans l’Ouest, dans la Sibérie, vous allez découvrir un peuple magnifique. C’est un pays merveilleux, qui est toujours heureux de découvrir des étrangers et de parler avec eux.

Ne vous arrêtez pas aux zones touristiques, allez plus loin! Prenez des couchsurfing, rencontrez des Russes, vous allez découvrir des gens qui voudront en apprendre sur vous et vous en apprendrez ainsi sur eux. Ne vous arrêtez pas à l’imagine des gens, ne restez pas dans votre bulle, comme j’ai pu voir certains gens rester en première et seconde classe pour pas se mélanger. Osez aller de l’avant, au grand jamais vous aurez de soucis avec eux. Ils sont fabuleux et seront prêt à vous aider.

Pour la Mongolie, c’est la même chose, j’ai découvert un peuple qui m’était inconnu. J’ai découvert une histoire, une culture que je ne connaissais pas. Les paysages sont magnifiques et les gens sont serviables et aimables. Leurs traditions chamaniques, de l’accueil des visiteurs, rendent la Mongolie, un pays à visiter et à découvrir.

Ce mois en Transsibérien m’a permis de découvrir différents peuples, pays, cultures et j’en passe que je n’aurais jamais imaginé exister. C’est un véritable plaisir de s’arrêter à une gare en se demandant qu’elle est la population, l’histoire de la ville que je vais découvrir. Ce train est rempli d’une histoire tellement belle que le mieux pour le comprendre et juste de le prendre.

Lac Baïkal
Zone sacrée au lac Baïkal
Voici les articles pour la Russie et la Mongolie
Et pour les photos: https://www.instagram.com/onessper9/
Print Friendly, PDF & Email

  1. Houston MacDougal

    Le transsibérien, un rêve! Beaucoup d’infos très utile en temps voulu, puisque sur ma to do list… l’année prochaine peut-être? J’espère!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.