Datsan D’ivolga

Oulan-Oude 5 640km

transsiberien_carte_oulan-oude

Oulan-Oude dernière destination en Sibérie

Dernière étape avant de rejoindre la Mongolie, Oulan-Oude. Grande ville à l’Est du lac Baïkal, elle possède déjà des couleurs et des racines mongoles et bouddhistes. Elle donne un avant goût de la Mongolie et change avec le caractère des villes russes. Une des étapes de la route du thé reliant la Chine à Kyakhta, elle resta fermée à la visite entre 1934 et 1980 étant une ville possédant des usines militaires secrètes. Les plans de la ville présentent encore des espaces blancs.

Datsan D’ivolga Oulan-Oudé

 

Arrivée sur place à 8h, je dépose mes affaires et décide de partir directement pour le plus grand datsan bouddhiste de Sibérie, le datsan d’Ivolguinsk. Ce datsan a été construit avec l’autorisation de Staline (ce qui est l’inverse de ses habitudes, normalement il préférait ouvrir des Goulags) en 1946 en l’honneur des morts bouriates de la Grande Guerre Patriotique (la seconde guerre mondiale pour le reste du monde). Bon après sa gentillesse avait ses limites, il a tout de même proposé un terrain à 35km d’Oulan-Oude (au lieu de rénover un des anciens temples) dans un marécage. Le datsan était un des deux lieux en activité durant l’aire soviétique.

Pour s’y rendre, du centre vous devez prendre le bus 130 (beaucoup par jour) jusqu’au terminus d’Ivolga. Vous le prenez soit dans la rue « ul Smolina », soit à la gare routière Banzarova. Lorsque vous arrivez au terminus, vous devez pendre un autre mini-bus (qui sera au même arrêt) avec une image du temple, le trajet prendra environs 15min pour atteindre le datsan d’Ivolga.

Le Datsan D’ivolga

Le datsan (temple) est un lieu important en Sibérie. Il regroupe un grand nombre de temples bouddhistes ainsi qu’une forte communauté de moines. Lorsque l’on arrive sur place, il faut se rappeler que tout doit se faire dans le sens des aiguilles d’une montre. La visite commence alors en faisant le tour du datsan. Sur un chemin en pierre, vous trouverez des piliers de prières qu’il faut tourner dans le même sens.

Datsan D’ivolga
Datsan D’ivolga temple

 

Après le tour, j’ai participé à une visite guidée au sein du monastère. J’ai ainsi pu découvrir l’ensemble des temples ainsi que la religion bouddhiste (la façon de rentrer dans un temple, de mettre ses mains, la philosophie, etc.). Nous avons aussi découvert la plus grande université de bouddhisme de Sibérie avec plus de 150 étudiants bouddhistes. Durant huit années, ils vont étudier la pratique du bouddhisme et se spécialiser ensuite en astronomie, en médecine ou en botanique. Tout le monde est accepté dans l’université, de nombreuses personnes viennent de toute la Sibérie pour étudier en ce lieu. De plus, les moines prodiguent des soins gratuitement à ceux qui le demande.

Retour sur Oulan-Oude

Après la visite, j’ai repris le bus pour rentrer à Oulan-Oude. J’ai ensuite visité la ville et pris une photo devant la plus grosse tête de Lénine au monde !

 

Oulan Oude Léninie
La plus grosse tête de Lénine

 

De plus, j’ai rencontré un couple canadien/allemand dans la rue (que j’avais déjà rencontré au datsan). Nous avons donc décidé de passer la soirée ensemble à échanger sur nos différentes expériences du voyage et à se donner des adresses en Europe et en Nouvelle-Zélande.

C’est la fin

Ainsi s’achève mon voyage en Russie ! C’était vraiment un magnifique voyage qui m’a permis de découvrir la population et la culture russe. En-dehors des stéréotypes que l’on nous fournis via les médias, vidéos, etc… La Russie et son peuple sont des gens comme tout le monde. Ils sont aimables, gentils et se soucient toujours de vous aider. Loin de boire tout le temps, au contraire, les Russes partageront toujours ce qu’ils ont avec vous autour d’un thé. Dans notre monde 85% des gens sont bons! Sur les 15% restant, 10% sont les politiciens qu’on ne rencontre jamais, il reste alors seulement 5% de mauvaises rencontres.

Même avec la barrière de la langue, j’ai pu échanger de nombreuses expériences en leur compagnie durant ces deux semaines. Voilà un beau pays que je quitte et une aventure se profile de l’autre coté de la frontière. Demain à 7h j’aurais fini mon trajet en Transsibérien à Oulan-Bator et commencerais la visite de la Mongolie.

 

De plus si vous souhaitez relire l’ensemble des mes articles sur la Russie, voici le lien!

Print Friendly, PDF & Email

  1. Baas Fabienne

    Et pendant ce temps nous avons le plaisir d’accueillir le dalaï-lama à Strasbourg !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.