Katia et Maurice Krafft

Katia et Maurice Krafft

Classé dans : Géologie, Géologie Générale | 0

Katia et Maurice Krafft sont de fameux géologue et vulcanologue qui sont connus pour leurs nombreux exploits. Même si vous n’avez jamais entendu parler de leurs recherches, vous avez surement déjà entendu parler de ce couple bravant les laves et les éruptions. Leur but? Se rendre dans les volcans en éruption pour les étudier et y prendre photos et vidéos.

 

Voici une interview du frère de Maurice Krafft par Esprit Sorcier (lien)

 

 

Biographie

 

Katia Krafft

 

"<yoastmark

 

Katia Krafft est née le 17 avril 1942 à Soultz-Haut-Rhin (Haut-Rhin, Alsace). Suite au concours de l’École Normale en 1957, elle fait des études de physique et de géochimie à l’Université de Strasbourg. Elle obtient le prix de la Fondation de la Vocation en 1969, pour ses premiers travaux de volcanologie sur sites actifs

 

Maurice Krafft

"<yoastmark

 

Maurice Krafft est né le 25 mars 1946 à Mulhouse. En 1951, Maurice Krafft est témoin d’une éruption au Stromboli lors d’un voyage en famille. C’est cette éruption qui sera à l’origine de sa vocation. À 14 ans, il devient membre de la Société géologique de France. Après des études à Besançon et à l’Université de Strasbourg, il obtient une maîtrise de géologie. Il rencontre lors d’un voyage d’étude sur l’Etna en 1966 Haroun Tazieff, qui l’intègre dans son équipe mais les deux hommes aux caractères forts se séparent par la suite. En 1968, il crée avec Roland Haas l’Équipe Vulcain, puis le Centre de volcanologie de Cernay.

Maurice et Katia Conrad se rencontrent à la faculté de Besançon. Ils se marient et deviennent compagnons de voyage et d’études géologiques.

 

Les Volcano devils

Durant 25 ans, ils parcourent ensemble le monde, lui privilégiant la caméra, elle l’appareil photo. Ils sont surnommés les volcano devils (diables des volcans) par leurs confrères volcanologues. Ils étaient attirés par les volcans “comme les papillons par la lumière”. C’est ainsi qu’ils s’en approchaient toujours plus pour alimenter leur “boulimie d’éruptions”. Tout cela en enrichissant un extraordinaire fonds iconographique, à ce jour encore inégalé.

Ils fondent le Centre de Volcanologie Vulcain à Cernay (Alsace) en 1968 et publient leur premier livre en 1971. Dès lors, ils écumeront ensemble plus de cent cinquante éruptions sur tous les continents. Ils publieront une vingtaine d’ouvrages, réaliseront six longs-métrages et participeront à nombre d’émissions télévisées. C’est sans compter leur compétence de conférenciers émérites et infatigables, que près de quatre millions de spectateurs ont pu apprécier.

 

Leur mort

Maurice et Katia Krafft meurent le 3 juin 1991 emportés par une nuée ardente sur les flancs du mont Unzen au Japon. La nuée tue également Harry Glicken, spécialiste américain des nuées ardentes, ainsi que 41 autres personnes. Leurs corps sont retrouvés 2 jours après. Une stèle est visible au pied du mont Unzen, où sont également inscrits en caractères japonais et latin les noms des autres victimes.

Photo du Mont Unzen

 

Après leur disparition, la collection Krafft, unique au monde, fut répartie entre le Muséum d’Histoire Naturelle de Paris et l’association “Images et Volcans”, créée pour gérer un impressionnant fonds images : environ deux cent mille clichés et plusieurs centaines d’heures de films.

La nuée ardente

Une nuée ardente est une tempête de gaz brûlants à très forte pression qui transporte d’importantes quantités de débris de laves (cendres et roches). Elle recouvre des centaines de kilomètres carrés de terrain en seulement quelques heures. Elle peut se former lors de violentes éruptions volcaniques et se déplacer à plus de 100 km/h.

 

Voici une vidéo présentant l’activité d’un volcan produisant une nuée ardente.

 

 

Leurs travaux

 

Maurice Krafft réalisa de nombreux films dont Vivre Sous la Menace des Volcans. Il a été diffusé avec l’aide de l’UNESCO en sept langues à la suite de l’éruption du Nevado del Ruiz en 1985. Cette vidéo a sensibilisé les gouvernements sur les sept grands risques volcaniques et les mesures d’évacuation à entreprendre en cas d’alerte.

 

Le Guide des volcans d’Europe a aussi beaucoup encouragé le renouveau des études géologiques et vulgariser la théorie de la tectonique des plaques. Dans cet ouvrage, illustré par son épouse, Maurice Krafft présente la pétrographie, l’étude du magma et une classification des mécanismes éruptifs.

 

Le couple initie et participe à la Maison du Volcan à l’île de la Réunion ouvert en 1992.

Ils s’investissent aussi en Auvergne avec un projet initial, Volcania, qui constituera les prémices du Parc Européen Vulcania. Une part de la très belle collection d’échantillons est présentée au sein de l’exposition permanente, dans un espace qui leur est spécialement consacré.

De nombreux clichés qu’ils ont réalisé au cours de leur carrière sont sur le site: science.vulcania.com

Leur carrière, souvent récompensée, fut notamment honorée par le Prix Liotard de l’Exploration. Il leur a été remis le 25 février 1975 à l’Élysée par le Président de la République Valéry Giscard d’Estaing.

 

Ceci encouragea de nombreuses autres aventures sur les flancs des volcans aux fils des ans telle que cette vidéo.

 

 

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.